Costes - Guerriers amoureux Agrandir l'image

Guerriers amoureux ( roman )

Neuf

288 pages - 2013 - eretic-art

- 18 euros PORT COMPRIS

Commandez vite, sans créer de compte, 
avec  l'option "commande instantanée"
(sous l'option "créer un compte")

Paiement par carte bancaire, paypal ou chèque.

Plus de détails

286 Produits

En stock - Envoi dans les 24H

18,00 €

En savoir plus

L'HISTOIRE : Deux copains dealent dans la cité. Amoureux de la même fille, ils se battent pour elle.

Après cette embrouille, tous quittent la cité. L'un part trafiquer en Guyane, l'autre part faire la guerre en Afrique. La fille s'engage dans une secte vaudou à New-York...

Mais le destin va les faire se retrouver, ennemis à mort dans une guerre mondiale...

  CRITIQUE de "GUERRIERS AMOUREUX" par SOPHIE DIAZ

    "Guerriers Amoureux" raconte le destin flamboyant de trois miséreux de banlieue, bien décidés à en finir avec une vie de galère et d'humiliations. Seulement, ces rêves de gloire et de richesse, vont se retrouver confrontés à la folie et à la cruauté du monde. La ruée vers l'or en Amazonie va prendre des tournures de camps de la mort sur fond de crack et de rhum. Le fantasme du noble kamikaze, choyé par des princesses orientales, va vite tourner au cauchemar avec les brimades de barbus sévères. Malgré tout, on ne peut s'empêcher d'admirer ces deux branleurs partis conquérir le monde.

    Le petit sous-Blanc impuissant se mue en Tintin sous crack à la queue raide, tirant autant de beautés que de balles dans les têtes de ceux qui gênent son ascension. Momo, dealeur miteux de la cité, devient un dieu de la guerre qui terrorise le monde entier. Darlène, bimbo romantique, exorcise ses chagrins d'amour et les viols en devenant une sainte.

     Contrairement à bon nombre d'auteurs qui jouent la carte du misérabilisme, Jean-Louis Costes n'oublie pas de nous faire marrer. On se fend la gueule en lisant les pérégrinations de Patou et Momo. Entre les personnages tous plus frappa-dingues les uns que les autres et les scènes de carnages dignes du film Troma le plus déjanté, on rigole malgré l'horreur.

   Mais surtout, ce qui frappe dans cette odyssée sanguinaire burlesque, c'est la quête perpétuelle de l'Amour. Avec un grand A,ouais. Sur la merde pointent les pépites d'or et poussent des fleurs exotiques au parfum puissant. Les mares de sang rosissent délicatement sous les gouttes de sperme, nées d'enculades passionnées… Sous un épais tapis de merde, de foutre, de boyasses éclatées, de mille et une dégueulasseries, se cache la plus douce et la plus pure des beautés.

   Costes est un alchimiste qui transforme les cicatrices en bouches à embrasser, la merde en cadeau précieux, la folie en lucidité. La violence est l'expression maladroite d'un besoin d'amour douloureux, qui peine à se faire entendre dans un monde trop dément. 

   "Guerriers Amoureux" est une aventure au souffle épique et magique, aussi délirante que poétique et qui, sous des relents de fosse septique et de fosse commune, sécrète des trésors de tendresse et de pureté.